Un chouette commentaire d'Aredhel la semaine dernière m'a fait me poser pas mal de questions : que faire quand on est obligé de se trimbaler un objet, un vêtement, quelque chose que l'on n'aime pas et qui n'est pas féérique du tout ?

 

Il y a plein de raisons d'avoir un truc que l'on déteste et dont on ne peut simplement pas se débarrasser : ne pas avoir d'argent pour s'acheter mieux, ne pas savoir que faire du truc vieux (c'est mon cas pour pas mal de choses, je suis une écolo qui se prend pas mal la tête), garder l'objet parce que c'est un cadeau et qu'on ne veut pas faire de peine à la personne qui nous l'a offert, être dépendant de ses parents et ne pas pouvoir s'acheter ce qu'on veut.

Dans le cas d'Aredhel, il s'agit d'un Eastpak orange.

eastpak1

La dame de la photo ci-dessus a trouvé le truc pour avoir la classe avec le sien, mais je suppose qu'Aredhel ne va pas en cours dans cette tenue (et pas au milieu d'une prison). Mais je lui souhaite néanmoins d'avoir d'aussi jolies fesses que ça.

Avant tout, voyons les points positifs :

Avoir un Eastpak orange qu'on ne peut pas changer, ça veut dire qu'on a des parents et qu'on va en cours, donc qu'on est entouré et qu'on est pas con. Voilà deux trucs carrément magiques (même si parfois ça peut peser, mais dans le fond, on sait tous que c'est positif). Un elfe inculte, c'est un vilain farfadet à qui personne n'a envie de parler. Ensuite, il faut rappeler qu'on a jamais vu un elfe aller en cours tous les jours, ils ne portent pas de sacs qui pèsent une tonne, eux, les chanceux, et donc nous, pauvres créatures, avons beaucoup plus de mérite qu'eux quand on est habillé décemment.

Voilà pour la minute de remontage de moral à deux balles.

Ensuite, voyons les solutions :

Si on opte pour "je fais avec en essayant d'améliorer un peu" : d'abord, se débarrasser de l'étiquette "Eastpak". Rien de pire que les marques visibles pour casser le mythe. Si vous voyez passer Monica Bellucci dans les frères Grimm avec l'étiquette Etam qui dépasse de son col, il y a peu de chance pour que vous restiez sous le charme.

fr_res_grimm

Ensuite, essayer de le personnaliser un peu. A mon époque, certains avaient la manie de faire des dessins au blanco sur les bretelles du sac, c'est à bannir absolument. D'abord c'est ridicule, ensuite, ça fait crade. Pour des dessins sur le tissu, je conseille le crayon gris : d'une part, ça part facilement à la gomme ou en machine si on se rate, et en plus, ça fait de jolis dessins argentés. Pourquoi pas des volutes et des motifs floraux ? En faisant quelque chose de dense sur un côté et de plus léger de l'autre, on peut obtenir quelque chose d'asymétrique et de joli. Si le dessin au crayon est réussi, on peut tenter le stylo pointe fine noir, ça ira bien avec le orange (je ne garantis pas que ça parte en machine, en revanche, et je décline toute responsabilité pour les ratages !)

J'ai un grand faible pour les perles et les sequins argentés, donc j'opterais personnellement pour la couture de quelques brillants en formes de volutes (cf. les dessins des manches du manteau d'Arwen).

Sinon, évidemment, il y a la seconde solution : se débarrasser de son Eastpak orange et prendre autre chose. Mais quoi ? Sachant que si Aredhel a posé la question, on se doute bien que c'est parce qu'elle n'a pas le choix. Mais, comme le dirait mon livre de chevet dont je ne vous ai pas encore parlé, L'art de la simplicité de Dominique Loreau, il ne faut pas s'encombrer la vie et l'esprit avec un objet ou un vêtement qui ne nous convient pas. En effet, comment être bien dans sa peau, fière, détendue et soi-même quand on se trimbale avec un truc qui ne nous ressemble pas ?

Parmi les sacs féeriques, il y a le plus beau des plus beaux, le Fairy bag de Prada. Vous pouvez être une elfe pour la modique somme de 2000 $. Ahem.

prada_collection_feerique_L_1prada_collection_feerique_L_2

Mais il faut reconnaitre que c'est une pure merveille...

Pour les budgets plus raisonnables, je conseille ce genre de choses

fairy_girl

fairy_bag_3

Ce genre de sac fait hurler les parents et déforme la colonne vertébrale mais c'est vraiment joli.

Sinon, évidement, ne pas oublier le cuir, c'est une matière noble, robuste, et naturelle, tout ce qu'il faut à une fée qui se respecte.

D'autres idées pour aider Aredhel ?

Bon courage et bonne rentrée à tous les elfes !