Je sais, ça fait 1000 ans que je n'ai pas écrit, et oui, j'ai bien eu l'intention d'arrêter ce blog, et non, je n'ai pas pris le temps de répondre à vos messages. Je me suis engagée dans 1000 choses, maintenant, je n'arrive pas à tout concilier et je cours partout en faisant les choses à moitié. Mais là n'est pas la question. J'ai trouvé les chaussures parfaites, et il fallait absolument que je vous en parle. Parce que les chaussures, c'est quand même un sujet compliqué pour les elfes et les fées. Il faut que ce soit beau, évidemment, mais sans faire de concessions sur le confort, rien de plus tue-l'elfique que le mal aux pieds, les pansements ou les ongles incarnés. L'elfe ne doit pas non plus être une fétichiste des chaussures et en posséder 50 paires, car elle est une fille simple et doit être capable de voyager léger. Comme l'elfe porte souvent des vêtements longs (jupes longues, pantalons interminables), les talons sont souvent superfétatoires, et comme on l'a dit plus haut, il se combinent rarement bien avec le confort.

Hier, lors d'une virée shopping indispensable face à une armoire d'été très maigre et absolument pas adaptée à mes besoins, je suis tombée sur LA paire de sandales. Même si je l'avais rêvée, je ne l'aurais pas imaginée comme ça. Vous me donnerez votre avis, mais en ce qui me concerne, je ne veux plus porter que ça : du plat, de l'élégance, des paillettes et du rose pâle avec du noir. 

fairyshoes_pink

Elles existent aussi en bleu (bof) et en noir et doré (très belles).

shoes_black2

Il y a aussi d'autres modèles assez jolis avec le bout fermé, même si les picots sont un peu agressifs.

shoes_black

Voilà, on peut s'offrir ça chez Zara en ce moment pour environ 60€, et il fallait que je vous le dise. Parce que c'est bien de rêver, mais savoir où on peut aller acheter du rêve, c'est sympa aussi.

Dans les cas où on n'a pas accès à ces merveilles, voici mes conseils elfiques pour porter le soulier qui va bien.

D'abord, il faut définir, en fonction de la tenue que l'on porte, si l'on choisit de faire passer les chaussures en mode discret ou si on a une pièce forte qu'on peut mettre en valeur.

Dans le premier cas, rien ne vaut les ballerines noires. Ou avec des tenues qui tolèrent les talons, une paire d'escarpins noirs, en évitant le brillant et le vernis. Et les talons trop hauts, car rien ne sert de s'habiller si on ne peut plus rien faire dans ses vêtements. On évite aussi le petit noeud sur le dessus, et on préfère les formes qui mettent en valeur le pied, comme les bouts un peu pointus.

ballerines noires

ballerines noires

Si vous êtes dans la deuxième catégorie et que vous voulez mettre un peu plus l'accent sur vos chaussures, je conseille en ce moment (parce que c'est la mode et qu'on en trouve dans certains magasins) les chaussures style années 30, qui sont toujours nouées sur le dessus du pied (bonne tenue) avec des talons pas trop hauts qui évitent généralement l'effet mémé des talons de 4 cm.

talons beige 

J'ai une paire de talons gris un peu dans cet esprit-là et je les mets beaucoup, notamment avec des jupes au genou. On s'éloigne un peu du style elfique, mais on reste très classe.

Pour finir, je note au passage l'existence des bottines de Delphine Manivet, la créatrice de robes de mariées.

delphine-manivet-cosmoparis

 

Pas hyper facile à porter au quotidien, mais teeeeellement belles. Pour l'hiver, ça se complique un peu, mais ce n'est pas le propos du jour.

Happy feet et à bientôt !